Harcèlement et violences scolaires

Théâtre-débat

"C’était juste pour rire !"

Une sensibilisation en 4 saynètes représentées en alternance avec des débats animés par notre consultant, spécialiste du sujet. Les comédiens montrent et interpellent, le consultant facilite l’expression et enrichit les apports.

Principaux axes de réflexion :

  • Les caractéristiques du harcèlement scolaire,
  • Les formes de harcèlement scolaire,
  • Le cyberharcèlement,
  • Les conséquences pour la victime,
  • Les acteurs : harceleurs - victimes - témoins...
  • Les personnes-ressources et les actions à mener.

Objectifs :

  • Reconnaître une situation de harcèlement scolaire,
  • Décrire les comportements associés au harcèlement scolaire,
  • Décrire les actions possibles et les conduites à tenir pour les témoins et pour les victimes,
  • Identifier les personnes-ressources et les moyens d’action.

Public :

  • Elèves de fin de primaire : classes de CM2,
  • Elèves du secondaire,
  • Elèves du lycée : classes de seconde,
  • Parents d’élève,
  • Enseignants et professionnels de l’éducation,
  • Proviseur de Lycée et Proviseur-Adjoint,
  • Principal de collège,
  • Référents-sentinelles.

Caractéristiques :

  • Interactivité : À quatre reprises pendant la pièce de théâtre, les comédiens interrompent la représentation et le consultant invite les spectateurs à donner leur avis depuis leur place.
  • Durée : séance d’une 1 heure
  • Nombre de comédiens : 2
  • Nombre de consultant : 1
  • Conseils d’utilisation : organiser plusieurs séances au cours d’une même journée (jusqu’à 4 séances pour 4 groupes différents par jour)

Pitch :

David et Julie, deux élèves, racontent l’histoire d’un camarade de classe, Julien. Celui-ci est roux et cela a suffi pour déclencher un processus de moqueries et de brimades allant crescendo jusqu’au moment où tout bascule. Pierre et Noémie, délégués de classe, ont assisté à plusieurs scènes de violence. Ils échangent sur leurs ressentis puis s’opposent avec des avis différents : il vaut mieux se taire, raser les murs, participer mollement, intervenir, s’opposer, dénoncer, chercher de l’aide… Les arguments s’entrechoquent, les esprits s’échauffent…

Exemple d’intervention : Ville de Saint Jean (31)

Pour en savoir plus, contactez-nous

Une question ?

Un conseil ?
Nous vous répondons
au 05 56 26 25 87

Ils nous font confiance

Enedis - Cash Metro - Thales - CEA - Inserm - ASL - Mairie de Bordeaux CHS Cadillac - Préfecture Occitanie - Ministère Ecologie - Montpellier Méditerranée Métropole